Bienvenue 2018-02-12T16:09:53+00:00

La chapelle des jésuites – un trésor à découvrir

Les Jésuites, présents à Québec depuis 1625 et qui ont fondé le premier collège en 1635, sont expulsés de leur collège en 1760, au début du régime anglais, avec interdiction de recrutement. L’ordre des Jésuites s’est ensuite éteint en 1800 avec le décès du dernier survivant, le père Jean-Joseph Casot. Rétablis dans l’église catholique en 1814 par le pape Pie VII, les Jésuites sont revenus à Montréal en 1842 et de là, ils tentaient de se réinstaller au Canada. Puis, ils reviennent s’installer à Québec durant l’été 1849 à la demande de l’évêque de Québec, Mgr Pierre-Flavien Turgeon, dans le but de faire contrepoids à l’influence grandissante des protestants, surtout dans la haute-ville qui s’anglicise et où les différents pasteurs sont des intellectuels de haut niveau. L’évêque les invite à prendre charge de la chapelle de la congrégation, jusque-là desservie par les prêtres de la paroisse Notre-Dame.

En 1907, lors des célébrations du 250e anniversaire de la fondation de la congrégation, la chapelle est cédée aux Jésuites.

Témoin des activités des Jésuites, cette chapelle renferme un important patrimoine religieux. Ses œuvres d’art, tout en ayant une dimension spirituelle, sont une véritable catéchèse par l’image et permettent de découvrir le savoir-faire des artistes et des artisans.

Son histoire débute en 1817, lorsqu’un terrain est acquis pour y ériger une chapelle destinée à la Congrégation des hommes de Notre-Dame. Fondée par les Jésuites à l’époque de la Nouvelle-France, cette confrérie regroupe de jeunes laïques souhaitant propager la dévotion mariale. En 1818, l’architecte François Baillairgé dépose les plans de la chapelle; puis, commence sa construction.

À proximité de ce lieu de culte, les Jésuites prennent possession d’une résidence en 1856.L’année suivante, la Congrégation agrandit la chapelle selon les plans de Thomas et Charles Baillairgé. Elle la lègue aux Jésuites en 1907. Des changements majeurs y sont effectuées en 1930, dont la forme du toit afin de protéger les piétons des chutes de neige. En 1949, à l’occasion du tricentenaire des martyrs Brébeuf, Lalemant, Garnier et Chabanel, les galeries (jubés) de la chapelle sont enlevées, à l’exception de celle de l’orgue, et la décoration de l’abside est remodelée pour rappeler davantage l’immolation des saints Martyrs canadiens. Encore aujourd’hui, la chapelle est un sanctuaire dédié aux Saints Martyrs canadiens.

Il nous fera plaisir de vous rencontrer et de vous faire découvrir notre belle chapelle. Nous disposons aussi « d’auto-guide »  en trois langues : français, anglais et espagnol qui vous assurerons de découvrir la chapelle ainsi que les nombreuses œuvres d’arts qui la composent.

Bonne visite,

P. Marc Rizzetto, s.j.
Supérieur de la Résidence Notre-Dame

Évènements à venir

Ordination diaconale de Johnny MASSÉBA, s.j.

mai 26 @ 16 h 00 min - 19 h 00 min

5ème Foire en art actuel de Quebec

juin 1 @ 10 h 00 min - 21 h 00 min

5ème Foire en art actuel de Quebec

juin 2 @ 10 h 00 min - 21 h 00 min